Pont Romain

Le pont romain de Trier (Trèves) qui enjambe la Moselle représente la plus ancienne construction de pont au nord des Alpes. Grâce à ses dimensions et à sa stabilité, elle continue aujourd'hui encore à faire face aux contraintes de la circulation actuelle.

Un aperçu dans l'histoire du Pont Romain montre que la construction eut lieu en trois phases.

La première construction a eu lieu au moment de la fondation de la ville en 16 avant JC. Les chênes enfoncés pour les pilotis dans la Moselle avaient été abattus la même année.

La seconde construction a eu lieu dans les années 71 après JC. On posa sur les pilotis une structure en poutre massif, fondations pour les piliers en pierre.

On peut situer la troisième construction entre 144 et 152 après JC. Des sept piliers existants, cinq remontent encore de l'époque romaine. Ceux-ci ont un noyau de béton coulé revêtu de pierres de lave de basalte comprises entre 35 et 95 cm de haut et jusqu'à 3m de long. Celles-ci de leur côté sont reliées entre elles avec des crochets de fer plombées. Côté amont, elles sont pointues et servent de brise-glace. Tout d'abord, c'étaient des pierres de consoles qui portaient la chaussée en bois. Sous le prince électeur Baudouin de Luxembourg furent finalement installés des arcs en pierre.