Header
Trèves pour Tous

Petrispark

Le changement est venu avec les fleurs : lorsque Trèves était censée accueillir l'Exposition régionale d'horticulture en 2004, il a été rapidement convenu que cette utilisation devrait durer plus longtemps qu'un seul été. Alors que jusqu'en 1999, l'armée française était stationnée sur les hauteurs du Petrisberg, se présentait maintenant l’opportunité de réaliser un projet de reconversion durable. Quiconque traverse aujourd'hui le Petrispark doit admettre que le projet a été un succès. A l'exception d'une bâtisse portant l'inscription « Halle des blindés » à la fin de la zone résidentielle nouvellement créée, presque rien ne rappelle l'époque militaire du site.
En savoir plus
Au lieu de cela, même après le l'exposition régionale d'horticulture, l'accent a été mis sur la nature. Il reste, par exemple, les jardins des huit villes jumelles de Trèves : Weimar, Metz (France), Ascoli Piceno (Italie), Gloucester (Angleterre), Herzogenbusch (Pays-Bas), Pula (Croatie), Bagaoka (Japon) et Fort Worth (Texas, USA). Un jardin luxembourgeois et un jardin romain, un jardin volcanique, un jardin régional et un jardin paysager chinois de la ville jumelée de Xiamen y ont également été ajoutés. Pour les enfants, il y a une aire de jeux aquatiques, très populaire en été, avec un bac à sable extra-large adjacent, un portique d'escalade et un toboggan géant. Dans le 'Lottoforum', un petit auditorium semi-circulaire couvert, des représentations théâtrales pour enfants ont lieu en été. Et pour les visiteurs adultes du Petrispark, il y a un terrain de beach-volley et de football, un half-pipe, une « piste finlandaise » pour les joggeurs ainsi que des sentiers de randonnée. Les possibilités de pique-nique et les restaurants rendent la sortie en famille parfaite.

Un incontournable pour les : familles et groupes d'amis. Pataugeurs. Volleyeurs, joggeurs et étudiants.

Prairies : 50%
Boue : 20%
Bonne humeur : 80%

 
CHUT ! SECRET D’INITIES :
Nous l’admettons : sous une « tour des rêves et des désirs », on imagine d'abord quelque chose de différent qu'une construction en acier rouge rouillé présentant une pointe perçant le ciel et une multitude de coins et d’arêtes. Mais il vous suffira de donner une chance à vos rêves. Cela vaut également pour la Tour de Luxembourg, que vous devez accéder par sa plateforme d'observation pour découvrir ses nombreuses lignes de réflexion et messages. A l'occasion de l'Exposition régionale d'horticulture 2004, la Ville de Luxembourg a offert à son voisin allemand la tour de trois étages de plus de 16 mètres de haut, qui naturellement pointe par le haut vers les voisins luxembourgeois, et que son architecte, François Valentny, voulait faire comprendre comme un « chemin des plaisirs des sens », « une sorte d'escalier qui transmet des sensations lorsqu’on le grimpe ». Des sensations, par exemple, qui surviennent alors que les escaliers changent constamment de direction, ou avec des noms de villes comme Paris, Belfast ou Athènes, qui sont affichés aux différents axes visuels de la tour. Mais ne parlons de ces rêves à personne. Sinon, ils ne se réaliseront pas à la fin.

Heures d'ouverture

Les heures d'ouverture s'appliquent aux parties du parc, au parc de selle, aux rubans vivaces, aux jardins des villes jumelles et aux jardins de la région.

Janvier - mars: 8:30 - 18:00
Avril - 15 septembre: 8:30 - 22:00
16 septembre - 15 octobre: ​​8:30 - 20:00
16 octobre - décembre: 8:30 - 18:00

Frais d'entrée

Le Petrispark est librement accessible, il n'y a pas de frais d'entrée.

Carte

Vous pouvez trouver une carte avec les stations d'aventure respectives ici.