Header
Trèves pour Tous

La maison des Rois mages

« Montre ce que tu as », - la famille qui a construit sa maison d’habitation dans l'actuelle Simeonstraße vers 1230 a également agi selon ce principe ancestral. Alors que l'annexe, à peine visible depuis la rue principale est restée plutôt fonctionnelle, la façade avant était richement colorée, ornée de stuc, de grandes fenêtres doubles et de frises d'arcatures gravées de motifs.
En savoir plus
Après tout, tout le monde devait voir que l'on savait ce qui était architecturalement en vogue à l'époque : un peu moins de 30 ans plus tôt, les croisés de la quatrième croisade avaient conquis Constantinople et ramené avec eux la splendeur de l'Orient comme « butin de guerre ». Les trésors byzantins les plus précieux sont arrivés en Occident, notamment par l'intermédiaire des marchands d'art vénitiens, et ils ont su ainsi inspirer les riches par leur opulence et leur dialectique des formes, à la fois d’ors et de couleurs. Ceux qui possédaient les moyens nécessaires ont essayé d'imiter ce langage de style, au moins dans une petite mesure. Ainsi la maison des Rois mages, qui n'a obtenu son nom qu'au début de l’ère moderne grâce à une peinture correspondante dans son intérieur, n'a presque rien en commun avec les tours résidentielles de style roman relativement simples que l'on trouve par ailleurs dans la ville.

Seule la porte placée au premier étage rappelle encore ses prédécesseurs. Elle fait référence avec une certaine nostalgie, aux temps incertains qui ont suivi la destruction massive de la muraille d’enceinte antique de la ville, lorsque les gens essayaient encore de protéger leurs « propres quatre murs » avec une échelle en bois mobile et facilement amovible par peur d’éventuelles attaques. Mais ce n'était plus nécessaire. Car lorsque la maison des Rois mages a été construite, la construction de du mur d’enceinte médiéval de la ville était presque terminée. Somme toute, on ne se contente pas de montrer ce que l’on à son actif sur le plan financier, mais aussi sur le plan intellectuel.


Un incontournable pour les : croisés, marchands d'art et rois.

Romantisme : 33,3%
Gothique : 33.3%
Byzance : 33,4%


CHUT ! SECRET D’INITIES :
Non seulement la façade de la maison des Rois mages, mais aussi de nombreuses autres façades de maisons de la Simeonstraße valent la peine d'être vues : sur le chemin de la Porta à la maison des Rois mages, par exemple, vous passerez sur le côté droit devant une façade de maison classiciste de l’époque prussienne, qui abrite aujourd'hui un glacier. Au niveau de la ruelle des Juifs, se dressent trois des rares bâtiments à colombage conservés à Trèves, alors que, même à la fin du Moyen Âge, il y avait suffisamment de matériaux en pierre pour remplacer les colombages en bois utilisés partout ailleurs dans la ville. Sur le Marché principal et dans la Sternstraße en direction de la cathédrale, on peut découvrir certaines façades de maisons également très raffinées et richement détaillées. Il ne faut pas manquer en particulier le bâtiment commercial de la société Laeis au coin de la Sternstraße/Domfreihof avec sa somptueuse représentation de la procession du Corpus Christi (conçue par le peintre de Trèves Werner Persy, décédé en 2017).


Horaires d'ouvertures

Étant donné que la  maison des Rois mages abrite un café, les visites ne sont possibles que de l'extérieur.

Contact

Coffee Fellows GmbH
Simeonstraße 19
54290 Trier
Tel. +49 (0)651 1459014
www.coffee-fellows.com