Header
Trèves pour Tous

Sur les traces des chasses aux sorcières à Trèves

Depuis la fin du XVe siècle, quiconque habitait près d'un clocher passait des nuits très agitées au mois de mai. Entre 9 heures du soir et 4 heures du matin, les différentes églises se relayaient pour faire sonner leurs cloches. Néanmoins, les gens acceptaient cet état de fait, après tout, ils s’en sentaient protégés : au mois de mai, comme beaucoup d'entre eux le croyaient, un nombre particulièrement important de sorcières se promenait dans le ciel nocturne. Seules les cloches consacrées pouvaient les empêcher de nuire aux gens « normaux ».
En savoir plus
Mais que signifiait « normal » à l'époque ? Depuis le XVe siècle, toute personne ayant des connaissances inhabituelles, un style de vie prétendument inapproprié ou simplement de l'argent pouvait être qualifiée de sorcière ou de sorcier. Les procès de sorcellerie ont autant touché des femmes que des hommes, des pauvres que des nantis, des individus que des familles entières. En fin de compte, il fallait bien trouver des coupables pour les famines, les conditions météorologiques anormales ou les épidémies. Et si l'a personne exécutée léguait finalement une fortune, sa mort était alors une double bénédiction.

La visite suit les traces des chasses aux sorcières, qui ont fait rage de façon particulièrement violente à Trèves aux XVIe et XVIIe siècles. Toutes les facettes de la croyance à la sorcellerie sont mises en évidence : la croyance en le sabbat des sorcières, dans lequel les sorcières courtisent les démons, la croyance en la torture comme seul moyen possible d'extorquer des aveux aux sorcières et aux sorciers, et la croyance que toute cette croyance est fausse. Après tout, avec Friedrich Spee, Trèves abrite la tombe de l'homme qui, avec son écrit polémique contre la croyance à la sorcellerie, a contribué de manière significative à mettre fin à la terrifiante série de procès et d'exécutions, et ce, bien au-delà de Trèves.


Image d'en-tête: Romas_Photo/shutterstock.com

Détails

Durée :
120 minutes

Lieu de rencontre :
Office de tourisme de Trèves á la Porta Nigra ou sur rendez-vous

Nombre de participants :
25 personnes maximum

Tarifs :
110 € (en allemand), 120 € (en langue étrangère)

Contact

Trier Tourismus und Marketing GmbH
Tourist-Information, Stadtführungsabteilung
An der Porta Nigra
54290 Trier
Tel. +49 (0)651 97808 -52, -21, -20
fuehrungen@trier-info.de

Formulaire de demande